Musée de la résistance test Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 Zend_Feed_Writer 1.11.9 (http://framework.zend.com) http://www.resistance-massif-central.fr/ Maire de Limoges Maire de Limoges « Jazz in Limoges 1918-1939 » Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=172 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=172 Dans le cadre de la grande manifestation Hot Vienne, Limoges se la joue jazz, la Ville de Limoges organise au musée de la Résistance      
« Jazz in Limoges 1918-1939 » 
cette exposition propose aux visiteurs de découvrir l’histoire méconnue du jazz à Limoges avant la Seconde Guerre mondiale.

 

Le jazz est centenaire à Limoges. Dès 1918, cette forme musicale syncopée d’origine américaine traverse les frontières et la capitale de la porcelaine n’échappe pas aux frénésies musicales de cet art. Grâce à plusieurs hôpitaux militaires accueillant de nombreux blessés parmi les soldats américains, très présents entre 1917 et 1919, la ville se cale pour un temps sur l’heure américaine : les emprunts culturels et musicaux – basket-ball, jazz, danses afro-américaines comme le black-bottom ou le charleston – s’intensifient au cours des années 1920.

 

Le musée de la Résistance propose de découvrir l’histoire, assez méconnue, du jazz à Limoges avant la Seconde Guerre mondiale. Toute une épopée culturelle, faite de créations, d’appropriations, de modes, de rejets parfois virulents dans la presse, qui accompagne plusieurs générations sur le chemin des dancings, des salons des hôtels et des parquets de bals, aux sons d’orchestres de Limousins puis, dans les années 1930, de stars consacrées à Paris, parmi lesquelles Joséphine Baker et Ray Ventura.

 

Qui, quand, où et comment ? L’exposition « Jazz in Limoges 1918-1939 » répond à ces questions à l’aide d’appareils phonographiques, d’instruments d’époque, de nombreux clichés, objets d’art, articles de presse, vidéos et documents privés. Le visiteur peut ainsi comprendre quelles ont été les bases sur lesquelles Jean-Marie Masse et le Hot Club ont pu accroître et pérenniser la pratique et l’écoute du jazz à Limoges et dans ses alentours, dès 1948. 

 

Commissariat : Yaniv Arroua / Scénographie : Émilie Allaire.

 

Le dimanche 1er juillet à 16h, Yaniv Arroua proposera une visite guidée de l’exposition (durée : 1 heure / tarif : 1 € par personne / réservation conseillée au 05 55 45 84 42).

 

Musée de la Résistance 
7 rue Neuve Saint-Étienne / 05 55 45 84 44
Ouverture : tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h (du 21 juin au 16 septembre) de 9h30 à 17h (du 17 septembre au 31 décembre) ; le dimanche de 13h30 à 17h.
Entrée : 4 €/2 € (tarif réduit sur présentation du billet d’entrée de l’exposition « Harlem à Limoges » à la Galerie des Hospices).

 

Retrouvez l’ensemble de la programmation Hot Vienne sur
www.ville-Limoges.fr rubrique « Culture/festivités »

]]>
Instantanés de la Grande Guerre Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=171 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=171 Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la «Der des Ders». Si les contemporains ont qualifié ce conflit de «Grande Guerre» c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à une guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but : la Victoire ! 

 

Pour marquer la fin du Centenaire de la Première Guerre mondiale, le Musée des Armes de Tulle propose de mettre en lumière une série de photographies de la Grande Guerre sur plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondiale. Cette exposition de 36 photographies est l’occasion d’évoquer les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflit dans l’arrière-front sont présentées au public au travers de photographies rares et originales. 

 

Musée des Armes
1 rue du 9 juin 1944
19000 Tulle
05.55.26.22.15  
http://www.agglo-tulle.fr/

 

Entrée libre, ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30

 

Flyer de l'exposition "Instantanés de la Grande Guerre"

]]>
Sortie de catalogue d'exposition Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=170 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=170 L’exposition « Dans les boyaux de l’ogre » est le résultat du dialogue entre l’artiste plasticien Thomas Duranteau et les objets des deux guerres mondiales conservés au musée de la Résistance de Limoges. Le mythe de l’ogre permet d’aborder les différentes images de ces conflits : image de  la  guerre  dévoreuse  de  jeunes, image de l’ennemi mais aussi image des  protagonistes  sur  eux-mêmes marqués par les violences subies.

 

Ce parcours dans l’intime est nourri par l’évocation du monde de l’enfance et du conte, révélant l’humanité qui nous relie aux personnes qui ont traversé ces conflits. C’est une approche originale des guerres mondiales qui est ici proposée, non dans une fuite du réel mais au contraire en questionnant l’exposition d’objets, d’images historiques et les émotions procurées : comment arrivons-nous à « digérer » ces guerres mondiales ? Dans  cet  ouvrage  sont  ainsi  reproduites  toutes  les  créations originales  de  l’artiste (dont  l’ensemble  des  sculptures  et  des installations) ainsi qu’une sélection d’objets ayant été à l’origine de ces créations. Le tout est complété par des textes expliquant la démarche de l’artiste et son cheminement de l’objet à l’œuvre.

 

Informations techniques : couverture souple avec rabats, 21 cm x 21 cm, 120 pages couleur, 17 euros.

 

Thomas Duranteau est artiste, auteur-illustrateur et historien de formation. Il est l’auteur de huit livres dont Des miettes et des étoiles (éditions Elytis, 2012, Prix du Club de la Presse), Maîtres de Vie (éditions Apeiron, 2015) et Narcisse Pelletier, la vraie histoire du sauvage blanc (éditions Elytis, 2016, Prix Mémoires de la Mer).

]]>
Dans les boyaux de l'Ogre Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=169 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=169 Le Musée de la Résistance a proposé à l’artiste Thomas Duranteau d’entrer en dialogue avec ses collections, en particulier avec les nombreux objets présents dans ses réserves. L’artiste a donc effectué un choix d’objets des première et seconde guerres mondiales à partir desquels il a créé des sculptures, peintures et dessins, mis en relation par le thème de l’ogre. Ce mythe permet d’aborder les différentes images du conflit : image de la guerre dévoreuse de jeunes, image de l’ennemi mais aussi image des protagonistes sur eux-mêmes marqués par les violences subies. Ce parcours dans l’intime est aussi nourri par l’évocation du monde de l’enfance et du conte, révélant l’humanité qui nous relie aux personnes qui ont traversé ces conflits. Par cet imaginaire forgé par une mémoire ancienne et une diversité des cultures, les contes offrent une porte d’entrée exaltante pour aborder l’histoire autant pour les adultes que pour les enfants. C’est donc une approche originale des guerres mondiales qui est ici proposée, non dans une fuite du réel mais au contraire en questionnant l’exposition d’objets, d’images historiques et les émotions procurées : comment arrivons-nous à "digérer" ces guerres mondiales ? 

 

L’exposition présente plus de 150 œuvres originales de l’artiste accompagnées d’une centaine d’objets de la première moitié du XXe siècle. C’est un moyen supplémentaire de montrer qu’un musée d’histoire est un lieu vivant et ouvert dans lequel chacun peut puiser des ressources pour nourrir sa propre perception du monde, sa propre création. Face aux collections du musée, oser aller à la rencontre d’un regard artistique comme une invitation pour tous à renouveler sa vision du lieu et des objets exposés dans l’approche complémentaire des voies historiques et sensibles.

 

Musée de la Résistance
7 rue Neuve Saint-Etienne
87000 Limoges
05 55 45 84 45
Overt tous les jours sauf le mardi, le dimanche de 13h30 à 17h00. 

]]>
Fêtes de fin d'année au Musée de la Résistance de Limoges Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=168 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=168 Profitez les fêtes pour venir au Musée de la Résistance !
Nous sommes ouverts tous les jours 09h30 à 17h, le dimanche de 13h30 à 17h, fermeture hedbdomadaire le mardi.

Le Musée sera exceptionnellement fermé le 25 décembre 2017 et le 01 janvier 2018.

 

 

Animations pour les enfants


Le musée propose aux enfants, à partir de 8 ans, des animations durant les vacances de Noël / 1€ par enfant Réservation obligatoire au 05 55 45 84 43.
 

Mercredi 3 janvier 2018
14h à 16h

Visite guidée de l’exposition "La Guerre des crayons" suivie d’un atelier où les enfants réalisent une carte postale à l’encre de Chine.
 

Jeudi 4 janvier 2018
14h à 16h

Visite guidée de l’exposition "Les Costumes de la série Un Village français" suivie d’un atelier où les enfants créent un costume de mode haut en couleurs !

 

Deux expostions temporaires à (re)découvrir !

 

Du 21 octobre 2017 au 15 janvier 2018, le musée de la Résistance présente l'exposition "Les costumes de la série Un Village français". À cette occasion, 22 tenues des 15 principaux personnages de la série ainsi que 16 documents originaux de Thierry Delettre, concepteur et réalisateur des costumes seront à découvrir. Du 27 novembre au 30 juin 2018, l’exposition "La Guerre des crayons" retrace l’histoire de la Grande Guerre à travers un fonds exceptionnel de dessins réalisés par des écoliers entre 1914 et 1918. À cette occasion, une salle de classe des années 1900 sera reconstituée avec des objets d’époque, prêtés par le musée Beaubérot de Châteauponsac : tables d’écoliers, tableau noir, ardoises, plumiers, livres etc.

 

]]>
Maillé, le massacre oublié Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=167 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=167 Le musée de la Résistance de Limoges, en partenariat avec l'Office national des Anciens Combattants de la Haute-Vienne et l’Association Oradour, Histoire, Vigilance et Réconciliation organise la projection du film "Maillé, le massacre oublié" le Jeudi 16 novembre à 18h30 à l'Espace Cité. 

 

Le 25 août 1944, tandis que Paris est libéré, le village de Maillé en Touraine connaît comme Oradour-sur-Glane un massacre sans précédent. 124 personnes vont perdre la vie sous les coups de la barbarie nazie. 

 

Après la projection du film, des échanges auront lieu avec Serge Martin, rescapé du massacre de Maillé et président de l’association pour le Souvenir de Maillé et Romain Taillefait, responsable de la maison du Souvenir de Maillé. Présence également de Monsieur Robert Hébras, rescapé du massacre d'Oradour-sur-Glane.

 

Entrée libre - Réservations conseillées au 05 55 45 84 43
]]>
Les costumes de la série "Un Village français" Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=166 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=166 À partir du 21 octobre et jusqu’au 15 janvier 2018, le Musée de la Résistance de Limoges présente 20 tenues des 15 principaux personnages de la série « un village français » ainsi que 16 documents originaux de Thiérry Delettre concepteur et réalisateur des costumes. De la très élégante Jeannine Schwartz (Emmanuelle Bach) à la paysanne Marie Germain (Nade Dieu), la mode s’offre aux yeux des visiteurs dans toute sa composante. L’élégance côtoie sans se mélanger les blouses et les manteaux fonctionnels des femmes des classes populaires. Les hommes ne sont pas en reste. Les costumes du maire Philippe Chassagne (Philippe Résimont) croisent sans les voir les vestes et les pantalons des ouvriers. Les messieurs qui portent des chapeaux ignorent ceux qui se couvrent d’une casquette. Malgré la pénurie qui règne à cette époque, les conventions sociales sont respectées. Le vêtement est un discours muet qui indique la place de chacun dans la société. 

 

Un Village français est une série historique télévisée française composée de sept saisons avec un total de 72 épisodes. Cette série suit la vie des habitants d’une sous- préfecture fictive du Jura et proche de la ligne de démarcation durant toute la Seconde guerre mondiale. Elle relate la vie ordinaire de cette époque dans toute sa complexité, dans toute son ambiguïté et dans toute son incertitude. L’historien Jean-Pierre Azéma en est le conseiller historique : il commente et contextualise les évènements. 

 

Tournée en partie dans le Limousin et diffusée à partir du 4 juin 2009 sur France 3 TV, le succès est immédiat. La série est récompensée par le Syndicat français de la critique de cinéma, le festival Séries Mania et les Globes de Cristal 2014. Les audiences s’envolent jusqu’à 4.8 millions de téléspectateurs et la diffusion touche pas moins de trente pays dont les Etats-Unis. 

 

Cette série est bien plus qu’une série parmi d’autres. Elle devient un objet d’étude qui s’inscrit dans le projet scientifique de l’Agence nationale de la recherche (ANR) associé avec l’Institut de la recherche et de l’innovation (IRI) dans le cadre du programme Episteme en partenariat avec le Club de Médiapart. L’historien Denis Peschanski (CNRS) et le philosophe Bernard Stiegler (IRI) portent le projet. Au cœur de cette réflexion la construction de la perception de l’Histoire aujourd’hui à partir de l’interphase entre un ancien support - la télévision - et l’internet – le nouveau support de transmission qui s’enracine dans le XXIème siècle.

 

Musée de la Résistance
7 rue Neuve Saint-Etienne / 87000 Limoges
05 55 45 84 45

]]>
Lettre d'information du Morvan, octobre 2017 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=165 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=165 Ouverture des musées jusqu’au 12 novembre. Sur réservation pour les groupes pendant la fermeture hivernale.
1944 dans la Nièvre, exposition au Mémorial de Dun-les-Places à voir jusqu’au 12 novembre.

 


Ce week-end, les 7 et 8 octobre : La Fête de l’automne et des associations, un rendez-vous à ne pas manquer ! 
Marché fermier, expositions, démonstrations, balades, animations... Rendez-vous à la Maison du Parc, à Saint-Brisson pour ces deux journées ouverte à tous. Entrée à tarif réduit tout le week-end au musée de la Résistance. Visite commentée à 16h le dimanche. Retrouvez-nous sur le stand de l'association avec présentation d'objets, photos, ouvrages… et l’ensemble des sites écomusées du Morvan. 
Plus d’infos : www.parcdumorvan.org

 

Samedi 21 octobre à 18h30 : Soirée débat autour du film La Sociale de Gilles Perret

En partenariat avec le Carrefour de Dun et la Coopérative des Savoirs, nous vous proposons une soirée autour du Conseil national de la Résistance, des questions sociales et de l’histoire de la sécurité sociale. La projection se déroulera en présence de Michel Katchadourian, spécialiste de la question sociale et ami du réalisateur Gilles Perret, et d’Aurore Callewaert, responsable du musée de la Résistance en Morvan. Rendez-vous à la salle culturelle de Dun-les-Places, projection gratuite. Apportez la soupe de votre choix et votre bol pour poursuivre la soirée !!

 

« Raconte-moi la Résistance au féminin », une exposition au musée de la Résistance en Morvan 
Pour cette fin de saison, le musée propose de (re)découvrir cette exposition consacrée aux rôles et aux actions des femmes dans la Résistance. 22 panneaux retracent la participation essentielle des femmes à la Résistance, à travers l’exemple de figures nationales et locales. Du 21 octobre au 12 novembre.

 

Aidez-nous à conserver le trésor du maquis Vauban ! 
Jusqu’au 26 octobre, vous pouvez faire un don au musée pour conserver et valoriser un don de matériel parachuté par les Alliés au maquis Vauban. Ce financement servira à neutraliser les armes et à acquérir une vitrine d’exposition. Envoyez votre don au musée ou rendez-vous sur https://fr.ulule.com/conservation-valorisation-tresor-vauban/

 

]]>
La part visible des camps Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=164 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=164 La part visible des camps. 
Photographies du camp de concentration de Mauthausen (1938-1945)

 

Cette exposition est constituée d’un fonds exceptionnel de photographies, prises par les SS dans le camp de Mauthausen. Ces documents dérobés et sauvegardés au péril de leur vie par des déportés républicains espagnols, avec la complicité d’un civil autrichien, sont un témoignage rare de la brutalité du régime nazi. Ces clichés sont complétés par d’autres, réalisés à la libération du camp, le 5 mai 1945, par les détenus espagnols et les libérateurs américains.

 

Cette exposition internationale a été réalisée conjointement par les Amicales française et espagnole d’anciens déportés de Mauthausen et le ministère de l’Intérieur autrichien.

 

Entrée libre.
Vernissage de l'exposition le mercredi 11 octobre à 18h30.

Téléchargez le carton d'invitation en cliquant ici.

 

Renseignements :
Centre d’études et musée Edmond-Michelet
4, rue Champanatier – 19100 BRIVE
Tél : 05 55 74 06 08

 

Cliché des Archives nationales, fonds de l'Amicale de Mauthausen

]]>
Sortie d’automne sur les lieux de mémoire en Corrèze Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=163 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=163 Trois lieux de mémoire ont été sélectionnés pour cette première sortie organisée par la Fraternité Edmond-Michelet, avec le soutien du Centre d’études et musée Edmond-Michelet.
Trois lieux commémorant, chacun de manière différente, un événement et une période de notre histoire.

 

Départ de Brive à 9 h - Rendez-vous à 8h45 à l’arrêt bus du parking des Trois Provinces (derrière le CGR).


 

9h30 – 10h : Haut lieu de Cueille - champ des martyrs, Tulle

Ici ont été inhumés le 9 juin 1944 les corps des 99 otages pendus, victimes de la barbarie nazie.
Présentation par Gilbert Beaubatie, rédacteur en chef de la revue « Fidélité », professeur agrégé, correspondant départemental de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, président de la Société des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze.

 

10h30 – 11h30 : Mémorial de la Résistance, de la Déportation et des Martyrs, aire de Vitrac, A 89

Haut lieu de la Mémoire, emblématique de la Résistance et de la Déportation, inauguré le 10 septembre 2004.
La géode sera ouverte spécialement pour l’occasion. Des explications seront données par Michel Escurat, employé au Conseil départemental au moment de la création de la Géode.

 

12h30 – 14h30 : Déjeuner au Restaurant du Lac à Neuvic

 

15h – 17h : Musée départemental de la Résistance Henri Queuille, Neuvic

C’est ici qu’Henri Queuille a vécu toute sa vie. Maison transformée en Musée départemental dédié à sa mémoire et à la Résistance.
Visite guidée par Leslie Estrade, responsable du Musée Henri Queuille.

 

19h : arrivée à Brive

 

Réservation au Centre d’études et musée Edmond-Michelet avant le 20 septembre 2017 (Inscriptions dans la limite des places disponibles)
Participation aux frais de transport et au déjeuner : Adultes : 25 € – Jeunes de moins de 35 ans : 20 € – Enfants de moins de 12 ans : 15 €


 

]]>
47e anniversaire de la disparition d’Edmond Michelet Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=162 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=162 Les cérémonies d’hommage commenceront à 15h30 par une messe célébrée par Mgr Francis Bestion, évêque de Tulle, à la Chapelle Notre-Dame de la Paix à Marcillac, puis à 17 h aura lieu un dépôt de gerbes à la stèle Edmond Michelet, place de la Liberté. La population est cordialement invitée à participer à ces cérémonies.

 

A 18h, salle des conférences du musée Labenche (26 bis, bd Jules Ferry), Olivier Herbinet (professeur agrégé d’histoire-géographie, doctorant à l’Université Bordeaux-Montaigne) donnera une conférence sur le thème « Edmond Michelet et Brive ».

 

"Natif de Paris mais partageant une enfance et une jeunesse entre Orléans et Pau, Edmond Michelet (1899-1970) s'engage à Brive au 126ème Régiment d'Infanterie qui doit le faire participer aux derniers élans patriotiques de toute une nation dans la Première Guerre mondiale. Il n'a pas encore 18 ans. Le temps de l'armistice et celui d'une paix désarmée dans l'entre-deux-guerres le fixent bientôt dans la cité gaillarde qui est aussi la sous-préfecture de la Corrèze où il se marie, fonde son foyer et fixe progressivement son activité commerciale de courtier assermenté. L'avènement de la Seconde Guerre mondiale mais aussi les années de Libération initiatrices d'une importante carrière politique (1945-1970) montrent le lien étroit, complexe mais fidèle établi entre Brive-la-Gaillarde et le militant d'Action catholique devenu après les heures tragiques de la Résistance et de la déportation, un ministre et un parlementaire atypique acteur et témoin des politiques conduites sous les présidences françaises, de Vincent Auriol à Charles de Gaulle et Georges Pompidou."

 

Entrée libre (le nombre de places étant limité, il est conseillé de réserver auprès du musée Edmond-Michelet 05 55 74 06 08).

 

 

Renseignements :
Centre d’études et musée Edmond-Michelet
4, rue Champanatier – 19100 BRIVE
Tél : 05 55 74 06 08

 

]]>
La vie à en mourir. Lettre de fusillés 1941-1944 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=161 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=161 L’exposition « la vie à en mourir » aborde un des aspects très particulier qu’implique l’engagement d’un homme ou d’une femme pour lutter contre l’assujettissement de son pays par une puissance ennemie. On entre dans la sphère de l’intime qui conduit l’individu à accepter le sacrifice suprême pour des valeurs qui le dépassent : la liberté et la patrie.

 

Ces résistants ont tous en commun un courage et une croyance quasi religieuse d’un avenir meilleur pour leur famille et pour les générations à venir. Ils transcendent leur mort par la profonde certitude que leur sacrifice apportera un jour la liberté. Alors que disent ces dernières lettres ? . Elles sont un hymne à la vie.   Bien des plumes sur le papier couchent pour la postérité l’expression bonheur à tous. Ces gens simples deviennent des héros tout en gardant leur dignité et leur humanité jusqu’ à leur dernier souffle. Honneur, fierté, devoir sont les derniers mots que l’on peut lire sur ces ultimes messages.

 

L’exposition présentée au musée de la résistance de Limoges  a été conçu à l’origine par le musée de la résistance nationale de Champigny-sur-Marne. Le visiteur suit l’itinéraire d’un condamné tout en découvrant sous forme graphique dix lettres de fusillés. Ces dernières lettres reflètent la diversité des situations, des opinions, des croyances telles qu’elles étaient dans la résistance.  Autour de ce noyau central, le musée de la résistance de Limoges jette un éclairage local à partir de figures symboliques.  Ainsi grâce  à des pièces d’archives sorties pour la première fois des réserves, le visiteur peut suivre la politique répressive de Vichy à travers quelques exemples Haut-Viennois.

 

La scénographie réalisée par Art Héloïse production se décompose en 4 séquences avec chacune son atmosphère qui rappelle  l’univers carcéral, le processus  de condamnation des suppliciés, la solidarité  et pour finir sur une note d’espoir, la lumière de liberté.

 

Afin de redonner un visage humain à ce thème, l’exposition initiale est complétée par une présence plastique - des sculptures contemporaines - qui jalonnent les salles.

 

Musée de la Résistance de Limoges
7 rue Neuve Saint-Etienne
87000 Limoges
05 55 45 84 44
musee_resistance@ville-limoges.fr

 

]]>
Nuit européenne des musées 2018 #NDM2018 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=115 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=115 BRIVE / CENTRE D’ÉTUDES ET MUSÉE EDMOND-MICHELET

4, rue Champanatier 19100 Brive-la-Gaillarde / tél. 05 55 74 06 08
museemichelet@brive.fr / museemichelet.brive.fr
Ouvert de 19h00 à minuit // Gratuit

 

Visite libre de l'exposition permanente  : Salles consacrées à Edmond Michelet, à la Résistance et à la Déportation.

Visite libre de l'exposition temporaire  : Parcours de Harkis et de leurs famillesCette exposition retrace l’histoire de ces familles, au travers de photographies et cartes légendées, depuis le début de la présence française en Algérie (1830) jusqu’ à nos jours. Cette réalisation donne aux Harkis la place qu’ils méritent dans l’Histoire et la mémoire nationale. Mêlant histoire commune et parcours individuels, elle permet de revenir sur différents aspects de cette histoire riche et complexe.

Spectacle dans les jardins du musée à 21 h : « Le cabaret du poilu » par la Compagnie Sans Lézard
(durée 1h20)
La Grande Guerre chantée avec humour et émotion ! Mêlant le répertoire du café-concert du début du siècle à celui des tranchées et de la chanson française, ce cabaret retrace avec humour et émotion le déroulement de cette « Grande Guerre », de l’attentat de Sarajevo à la victoire. Il évoque en chansons la vie sur le front et à l’arrière, ainsi que le destin singulier de personnages caractéristiques de l’époque.

 

 

LE CHAMBON-SUR-LIGNON / LIEU DE MEMOIRE

23, route du Mazet 43400 Le Chambon-sur-Lignon / tél. 04 71 56 56 65 
accueil@memoireduchambon.com http://www.memoireduchambon.com
Ouvert de 18h à 23h // Gratuit

 

Sept élèves du Collège du Lignon se sont portés volontaires pour accueillir les visiteurs tout au long de la soirée et leur proposer des visites guidées du Lieu de Mémoire. Pour cela, ils ont travaillé pendant plusieurs semaines sur l’histoire du Plateau et sur les techniques de guidage. La soirée sera également l’occasion d’écouter les poèmes écrits et enregistrés par les deux classes de Troisième du Collège après leur visite du Lieu de Mémoire. Nouveauté cette année : à 18h30, visite guidée du village par trois des élèves bénévoles !

 

 

DUN-LES-PLACES / MEMORIAL - SAINT-BRISSON / MUSEE DE LA RESISTANCE

Rue du 11 novembre 1918 58230 Dun-Les-Places /  Maison du parc 58230 Saint-Brisson
tél : 03 86 78 44 74 ou 03 86 78 72 99
museeresistance.morvan@orange.fr / www.museeresistancemorvan.fr
Ouvert de 18h à 22h // Gratuit

 

Le samedi 19 mai 2018, à l'occasion de la Nuit européenne des musées, le musée de la Résistance en Morvan et le Mémorial de Dun-les-Places vous proposent des visites insolites et gratuites.

Le Mémorial de Dun-les-Places organise une visite commentée, ponctuée de différentes interventions musicales autour de la trompette, avec l'école de musique de la Communauté de communes Morvan, Sommets et Grands Lacs.

De 20h à 22h, le musée de la Résistance en Morvan et la Maison des Hommes et des Paysages proposent une soirée à plusieurs voix avec les associations locales de Saint-Brisson, suivie d'une veillée en musique.

 

 

LIMOGES / MUSEE DE LA RESISTANCE

7, rue Neuve Saint-Etienne 87000 Limoges / tél. 05 55 45 84 40
musee_resistance@ville-limoges.fr / facebook.com/museeresistancelimoges
Ouvert de 18h à minuit // Gratuit

 

Visites libres des expostions permanentes et temporaires

Dans les boyaux de l'Ogre : Visite guidée dd l'expostion temporaire par l’artiste Thomas Duranteau
20 h et 22 h - durée : 1 heure
Réservation conseillée au 05 55 45 84 42 ou alexandra_moreau@ville-limoges.fr

L'heure du conte : lecture sur le thème de l’école d’autrefois
18h30 et 19h30 - durée : 45mn - à partir de  8 ans
Réservation conseillée au 05 55 45 84 43 ou muriel_champeymont@ville-limoges.fr 

Dictée du Certificat d’études
Le musée vous proposera de vous replonger en enfance et de réaliser une dictée du Certificat d’études à la plume et à l’encre de Chine ! Le diplôme sera remis aux trois meilleurs élèves de la classe. Gare au bonnet d’âne !
20h30 et 22h - durée : 45mn, à partir de 15 ans, places limitées à 25 personnes, matériel fourni sauf tablier en cas de tâche !
Réservation conseillée au 05 55 45 84 43 ou muriel_champeymont@ville-limoges.fr 

Spectacle " On reviendra pour les vendanges " de la compagnie La Voie des Arts
19 h et 21 h - durée : 1 h
Créé par Nathalie Marcillac avec Nathalie Marcillac et Claude Gélébart, chanteurs, Frédéric Valy accordéoniste et Laurent Leyssenne percussionniste.
Chansons d’insouciance, nostalgiques, romantiques ou drôles, chants de guerre ou patriotiques, cette période a vu éclore une variété de styles sans précédent. Fernandel, Tino Rossi, Arletty, Suzy Delair, ... Quelques morceaux, Quand Madelon, It’s a long way, Verdun on ne passe pas

 

 

TULLE / POLE MUSEES

1, rue du 9 juin 1944 19000 Tulle / tél. 05 55 20 28 28 / 05 55 26 22 15
ville-tulle.fr
Ouverts de 14h à minuit // Gratuit

 

Au Musée du Cloître : 
A 21h :  Dialogue d’utopie originelle (D.U.O) : Spectacle musical déambulatoire par la Compagnie D’un Instant à l’autre .Le duo Christine Bertocchi et Guillaume Orti convie le public à la découverte du cloître de Tulle et du musée le temps de cette soirée. Des séquences musicales déambulatoires invitent à une découverte sonore des galeries du cloitre et alternent avec des moments plus statiques, permettant de faire ressortir les particularités acoustiques propres à chaque espace. Ils proposent une expérience intimiste basée sur la confrontation de deux voix de même tessiture. La musique, tantôt totalement improvisée, tantôt plus organisée, embarque le visiteur pour un voyage tout en surprises !
C’est le dernier jour pour visiter  l’exposition «Du Diocèse de Tulle au Diocèse Corrézien 700 ans d’histoire ». Si vous ne l’avez pas encore découverte, profitez de l’ouverture jusqu’à minuit !

Au musée des Armes :
De 19h à 22h :  Présentation d’une maquette de la MAT par les élèves du lycée du Mas Jambost dans le cadre du dispositif La classe l’œuvre !  le musée des armes accueille les élèves de seconde Baccalauréat Professionnel Technicien Modeleur du lycée le Mas Jambost à Limoges qui ont réalisé une maquette de la Manufacture d’Armes de Tulle à partir de visites sur le site et de plans. Elle sera dévoilée et présentée au public par certains des élèves et leur professeur.
De 20h à 23h00 Les réserves du musée des Armes seront ouvertes pour cette soirée exceptionnelle avec la présence des Amis du Patrimoine de l’Armement de Tulle (APAT) qui partageront leurs savoirs et leurs vécus dans cette usine.
Au rez-de-chaussée du musée, retrouvez également l’exposition «Instantanés de la Grande Guerre ».

Une navette gratuite
Pour permettre à tous de relier les musées de la ville, une navette gratuite sera mise en place entre 20h et 23h.
Départ toutes les 30 minutes de chacun des musées aux horaires suivants.
Renseignements à l'accueil des musées.

]]>
Etudes préliminaire-Guernica-Picasso Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=160 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=160 « À douze ans, je dessinais comme Raphaël, je n’ai jamais fait de dessins d’enfant… il m’a fallu toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant. » Pablo Picasso

 

Cette nouvelle exposition présente des reproductions des études préliminaires de Pablo Picasso (1881-1973) qui ont été offertes au Président Jacques Chirac, à l’occasion des fêtes de Noël, le 24 décembre 1998.
Publié sous le parrainage de Federico Mayor, directeur général de l’Unesco de 1987 à 1999, et de Catherine Lalumière, secrétaire général du Conseil de l’Europe de 1989 à 1994, cet ensemble est « un hommage à ceux qui contribuent à la paix du monde et à la fraternité entre les peuples. »

 

Guernica est le tableau le plus célèbre du XXème siècle. Les études préliminaires originales sont exposées au musée de la Reine Sofia, à Madrid. Les formats des reproductions présentées en exposition sont les mêmes que ceux des dessins originaux de Picasso. Les papiers utilisés pour chacune des planches sont conformes à ceux utilisés par l’artiste. La plus infime trace de gomme ou le plus imperceptible repentir deviennent, grâce à cette édition de grande qualité, visibles. 

 

On peut aussi suivre, du 1er mai au 4 juin 1937, au jour le jour, les hésitations et la recherche passionnée de l’artiste, pénétrant ainsi dans les coulisses de la création.

 

Créé en quelques semaines, sur commande des républicains pour le pavillon espagnol de l’exposition universelle de Paris en 1937, dédiée au progrès et à la paix, Guernica exprime la révolte du peintre espagnol. Œuvre de dénonciation et de protestation contre le fascisme, Guernica est une lutte révolutionnaire par la peinture, un manifeste politique et l’emblème de la participation du peintre aux drames de son temps : la violence, la barbarie et la guerre.

 

 

EnregistrerEnregistrer

]]>
Les dons sortent des réserves Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=159 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=159 La Ville de Limoges et le musée de la Résistance présentent - du 6 au 21 mai dans la salle d'exposition du musée - une exposition rassemblant une partie des dons faits au musée depuis 5 ans. La mise en valeur de ces objets permettra au public et aux donateurs de les découvrir dans de meilleures conditions qu'une simple présentation, notamment lors de la Nuit des musées samedi 20 mai.

De l’importance du don

Selon l’adage, « un musée qui ne s’enrichit pas s’appauvrit ». C’est essentiellement grâce aux dons que se développent depuis 2012 les collections du musée de la Résistance. 250 donateurs en 5 ans, c’est une moyenne de 50 dons par an ! Plutôt tournées vers la Seconde Guerre mondiale, les collections abordent - depuis l’appel au prêt lancé en 2014 - la période 1914-1918 mais aussi les autres conflits du XXe siècle avec les guerres d’Algérie et d’Indochine.

Les Limougeauds et parfois des personnes de passage dans notre ville, soucieux de partager leur histoire avec les générations futures, proposent de donner au musée des objets personnels, des archives familiales, parfois de simples objets ou documents achetés en brocante ou trouvés par hasard au fil des déménagements. C’est un réel gage de confiance envers l’institution muséale.
Indépendamment de leur valeur marchande, ces objets et documents peuvent présenter un intérêt scientifique ou muséographique pour un musée d’histoire. Les plus intéressants sont ceux qui ont une histoire à raconter, l’histoire de leur propriétaire (ancêtre parfois du donateur) et à travers eux, à plus grande échelle, l’histoire des conflits contemporains.
Avant de rejoindre les réserves du musée, ces objets et documents doivent montrer « patte blanche » : ils sont étudiés, photographiés, mesurés, marqués d’un numéro d’inventaire et conditionnés afin d’être conservés dans les meilleures conditions. Ils attendent ensuite d’être pouvoir exposés dans le cadre de la programmation culturelle du musée.
Donner un objet ou un document au musée, c’est vouloir qu’il soit conservé plus longtemps, qu’il soit transmis aux générations futures.

 

La Ville de Limoges et le musée de la Résistance remercient chaleureusement tous les donateurs, particuliers ou associatifs, qui contribuent depuis l’origine du musée à l’enrichissement des collections.

Musée de la Résistance de Limoges
 7 rue Neuve Saint-Etienne
 05 55 45 84 44
 musee_resistance@ville-limoges.fr

EnregistrerEnregistrer

]]>
L'Humour interdit Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=158 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=158 En décembre 1944, une exposition de dessins de presse et de caricatures est présentée à Toulouse sous le titre « Humour interdit ». Après 4 années de censure et de répression, les artistes retrouvaient leur liberté d’expression. Les dessins sont à nouveau narquois, grinçants, subversifs et pour certains, revanchards. 70 ans plus tard, le musée départemental de la Résistance et de la Déportation de Toulouse s’empare de nouveau du sujet pour construire sous le même titre l’exposition aujourd’hui accueillie à Limoges.

 

Le dessin, une arme de guerre

Pendant la 2nde Guerre mondiale, le dessin s’impose partout, devient même un enjeu stratégique : les forces de l’Axe comme les Alliés le placent au coeur de leur propagande. De la « drôle de guerre » aux attentats de Charlie Hebdo, l’exposition rassemble une collection de dessins de propagande, de dessins résistants et clandestins, de dessins témoignages de l’internement et de la Déportation, de dessins de la Libération, enrichie de documents issus du fonds du musée de la Résistance et présentés pour la première fois au public.

 

Le dessin pour témoigner et se libérer

Les tracts, affiches, dessins de presse et caricatures sont les oeuvres d’artistes mais aussi d’inconnus qui ont choisi le crayon pour s’exprimer, pour raconter, pour fixer leur quotidien, pour résister, parfois même pour témoigner de leurs souffrances. Ces dessins sont souvent drôles, uniques, parfois touchants, marquants, terribles aussi !

 

Musée de la Résistance  
7 rue Neuve Saint-Étienne
87000 Limoges
05 55 45 84 44
musee_resistance@ville-limoges.fr

 

Expositon temporaire du 28 janvier au 26 avril 2017.

Ouverture du lundi au samedi : 9h30 - 17 h, fermé le mardi, dimanche : 13h30 - 17h.
Tarif plein 4 €, tarif réduit 2 €.

]]>
La guerre d'Indochine Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=154 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=154 Le musée des Armes accueille une exposition sur la guerre d’Indochine réalisée par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG).

 

Composée de 19 panneaux, l’exposition permet au visiteur de découvrir l’épopée française en Indochine et les affres d’un conflit, qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. La première partie aborde les prémices de la guerre et la présence française en Indochine avec la création de l’Union indochinoise, réunion des protectorats du Cambodge, du Tonkin, de l’Annam et du Laos à la colonie de Cochinchine.
La seconde partie est consacrée à chaque année de guerre, du conflit colonial à la transformation en un front de la Guerre froide à partir de 1949, jusqu’aux combats acharnés de Diên Biên Phu et aux accords de Genève de juillet 1954. Des panneaux thématiques illustrent ensuite des points particuliers : les forces de l’Union française, le Viêtminh, l’opinion française…L’exposition est complétée par la présentation d’armes témoins de cette période issues des collections du musée des Armes (collections Amis du Patrimoine de l’Armement de Tulle et musée de l’Armée, Paris). Ce conflit est aussi un terrain d’expérimentation pour une arme mise au point par la manufacture d’Armes de Tulle et produite de 1950 à 1965 : le pistolet mitrailleur MAT 49.

 

L’exposition sera inaugurée le 9 février 2017 à 18h au Musée des Armes.

 

Musée des Armes de Tulle
1 rue du 9 juin 1944
19 000 Tulle
05.55.26.22.15
musee.armes@ville-tulle.fr
http://culture.ville-tulle.fr/

]]>
5e anniversaire du Musée de la Résistance de Limoges Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=157 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=157 Ce cinquième anniversaire du musée, samedi 28 janvier et dimanche 29 janvier est un hymne à la vie, la vie qui reprend après chaque traumatisme comme a su si bien le faire la société française après les attentats. Le musée propose aux grands comme aux plus petits de nombreuses animations autour de la Résistance au travers du dessin et de l’art en général.

 

Le programme détaillé du week-end :

 

Programme du week-end

 

Télécharger le flyer en cliquant ici.

]]>
Comme en 40 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=156 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=156 Le musée de la Résistance ouvre une page d’histoire relativement méconnue dans notre région : la vie quotidienne des habitants de Limoges et de sa proche campagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Conçue à l’origine à partir de scènes animées par des figurants, cette exposition est le fruit d’un travail plus complet réalisé par le musée de la Résistance de Limoges. La scénographie s’articule donc autour de deux pôles importants pour la vie quotidienne à l’époque : se nourrir et se vêtir. À l’intérieur de chaque espace, la reconstitution d’une épicerie, d’une cuisine, d’un atelier couture ou encore d’un espace mode et beauté, entraîne le public dans un univers disparu.

 

Se nourrir pendant la Seconde Guerre mondiale

Dès l’entrée, le visiteur se trouve ainsi plongé dans le monde de la pénurie, symbolisé par le bureau du ravitaillement et par plusieurs vitrines représentant différents aliments et leur quantité autorisée à l’achat. Il appréhende ainsi les difficultés rencontrées au quotidien par les Limougeauds pour se nourrir, acheter ou remplacer ce qui n’est plus sur le marché à l’époque. Outre les tickets de rationnement, vrais symboles de pénurie, les français faisaient également preuve d’une incroyable imagination pour atténuer les difficultés. C’est ainsi que les visiteurs pourront notamment découvrir un « grille grain », utilisé pour torréfier l’orge ou d’autres graines, afin d’obtenir un semblant de café, ou bien encore un brûleur de gaz « bricolé » pour obtenir une pression de gaz plus forte facilitant la cuisson. Cette exposition ne serait pas complète sans la reconstitution de l’espace épicerie et la présence des légumes, comme les rutabagas et les topinambours, symboles de pénurie. Le parcours se poursuit par la présentation de conserves de haricots cultivés dans les jardins familiaux. Le marché noir est également abordé avec l’exposition insolite de véritables tablettes de chocolat : dissimulées sous un toit, elles ont été découvertes récemment lors de travaux de rénovation.

 

Se vêtir pendant la Seconde Guerre mondiale

Si l’alimentation était un enjeu majeur, se vêtir relevait tout autant de la prouesse. Le tissu était non seulement rare mais le cuir était devenu hors de prix pour la fabrication des chaussures. Dans cet espace, les visiteurs découvriront ainsi une machine à coudre de l’époque, outil indispensable pour transformer par exemple le manteau usagé d’un adulte en un manteau d’enfant neuf. Les chaussures, dont les semelles en bois remplacent le caoutchouc introuvable, sont à leur tour rationnées. Le public pourra également visiter une partie consacrée aux robes, jupes et chemisiers. Trois témoignages viendront enfin compléter les connaissances du public. Témoignages de jeunes enfants à l’époque (entre 7 et 10 ans au début de la guerre) mais adultes aujourd’hui, et qui donneront aux visiteurs de l’exposition un aperçu des conséquences sanitaires de la pénurie alimentaire dans les villes.

 

Infos pratiques

Musée de la Résistance - 7, rue Neuve Saint-Etienne - 05 55 45 48 44
Musée ouvert tous les jours sauf le mardi
Entrée : 4 euros / Tarif réduit : 2 euros / Gratuit le 1er dimanche du mois.
Tarif réduit pour les groupes à partir de 10 personnes, les mécènes de la ville de Limoges, les membres des Amis du musée des Beaux-Arts et du FRAC.
Gratuit pour les moins de 25 ans, les étudiants, les demandeurs d’emploi ou bénéficiaires de minima sociaux, les personnes handicapées, les anciens combattants, les membres des Amis du musée de la Résistance, les membres de l’ICOM, les enseignants et les journalistes.

]]>
Projection et témoignage Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=155 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=155 Le jeudi 12 janvier 2017 à 18h30, le musée de la Résistance de Limoges, en partenariat avec l'Office National des Anciens Combattants et l'Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, vous invitent àla projection du film : L'Héritage retrouvéde Mr Pierre Goetschel. 

Synopsis : À partir des quelques objets et documents rassemblés dans deux boîtes d’archives, le réalisateur part sur les traces de Fernande et Gustave Goetschel, installés àLimoges parmi les juifs français et étrangers, les grands-parents qu’il n’a pas connus. Àtravers les lieux, les documents et les derniers témoins retrouvés, cette enquête retrace le destin singulier de ce couple de Juifs originaires d’Alsace.

 

À la suite de cette projection, nous aurons le plaisir d'avoir parmi nous Mme Colette Zeif, enfant juive cachée à Limoges pendant la Seconde Guerre mondiale. Son devoir de mémoire est, depuis des années et aujourd'hui encore, de témoigner afin de ne jamais oublier ce sombre passé. 

En 1942, Colette, qui avait 6 ans, se souvient de l'arrestation de sa mère : "C'était un jour d'été, il faisait très beau... Les voilages de la fenêtre s'agitaient un petit peu au vent. J'étais toute seule en train de manger des pâtes. On a frappéviolemment àla porte. Il y a eu des cris dans l'immeuble. Un agent de police français est entrédans l'appartement. Ma mère avait une robe noire qui était serrée au cou, avec des manches longues. Et je revois son visage en face de moi, tenant le dossier de la chaise àla main, moi en train de manger, l'officier français, ma sœur debout àcôtéde ma mère. Et l'officier de police voulait nous amener aussi. Ma mère n'a pas voulu, elle a dit : "La grande s'occupera de la petite". Mon enfance s'est arrêtée ce jour-là. Ce jour-là, je suis devenue adulte. J'avais six ans. J'ai en mémoire le visage d'une mère comme toutes les mères sans doute, aimante, affectueuse, particulièrement généreuse."
Les deux sœurs âgées de 18 et 7 ans cherchent àse cacher. Elles rencontrent Marguerite et Jean Beyrand qui vont les recueillir, leur donner leur nom pour établir de faux papiers d'identité,  mais surtout les protéger et les chérir comme leur véritable enfant. Lors d’une visite de deux délateurs, les Beyrand organisent la fuite des deux réfugiées par le portail arrière de leur jardin, alors que la kommandantur allemande se trouvait àdeux pas de leur domicile. 

 

Entrée libre.
Réservation au 05 55 45 84 43.
Espace C.I.T.E. - Rue de la Providence - Limoges

 

Télécharger la plaquette du film en cliquant ici.

]]>
Journées européennes du Patrimoine 2018 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=153 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=153 Brive, Centre d'études et musée Edmond-Michelet

Visite libre de l’exposition temporaire « Parcours de Harkis et de leurs familles » : samedi 15 et dimanche 16 septembre de 13h à 18h

Visite libre de l’exposition permanente : samedi 15 et dimanche 16 septembre de 13h à 18h

Démonstration de jeux de figurines de combats de la guerre 1939-1945 par le Club briviste « Maréchal Brune » : samedi 15 et dimanche 16 septembre de 14h à 18h

 

Le Chambon-sur-Lignon, Lieu de mémoire

Visite thématique sur les femmes du Plateau, avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. La vie des femmes paysannes, ou des personnages comme Magda Trocmé et Madeleine Barrot y seront abordés, mais également d’autres portraits moins connus mais tout aussi intéressants, comme celui de Madeleine Dreyfus, ou Marguerite de Félice :  samedi 15 septembre à 10h30 et 14h30, dimanche 16 septembre à 10h30.

Visite sur le thème Européen des JEP 2018 : le partage. Un parcours commenté dans le village du Chambon-sur-Lignon nous permet d’aborder toute les formes de partage avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale, comme le partage des opinions religieuses concernant le protestantisme, le partage envers les plus démunis, l’accueil des réfugiés pendant la guerre et que reste-t-il aujourd’hui de ce passé en tant que terre d’accueil et de partage : dimanche 16 septembre à 14h30 au départ du Lieu de Mémoire.

 

Limoges, Musée de la Résistance

Atelier sérigraphie, avec la galerie-fabrique d’images Ronéo & Zinette (à partir de 10 ans) : samedi 15 & Dimanche 16 • 14 h et 16 h • Durée : 1 heure

Visite guidée pour les enfants (9 ans et plus) de l’exposition Jazz in Limoges : samedi 15 & Dimanche 16 • 15 h • Durée : 1 heure

Cartoon-Concert à l’espace Simone-Veil : Krazy Kat (avec l’Ensemble Calliopée) : dimanche 16 • 16 h à l’Espace Simone-Veil (ancien Espace CITÉ)

 

Morvan, Musée de la Résistance

Ouverture le samedi de 14h à 18h et le dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. 
Nouvelle exposition temporaire de l'Université de Bourgogne "Impacts Hommes/nature : la recherche in vivo"

 

Morvan, Mémorial de Dun-les-Places

Ouverture le samedi et dimanche de 14h à 18h. Visite commentée à 15h le samedi et dimanche.

 

Neuvic d’Ussel, Musée départemental de la Résistance Henri Queuille

Visite d'une exposition photographique dédiée à la Résistance : samedi de 10h00 à 12h00

 

Tulle, Musée des Armes 

 Les Amis du Patrimoine de l’armement de Tulle (APAT), anciens ouvriers de la MAT partageront avec vous 300 ans d’histoire. Rdv pour des visites thématiques de 30 minutes le samedi.
14h00 : Les premières productions de la Manufacture d’Armes de Tulle
15h00 : L’apprentissage à la MANU
16h00 : Le site de la Manufacture d’Armes de Tulle
17h00 : Les canons fabriqués à la Manufacture d’Armes de Tulle

Exposition temporaire Instantanés de la Grande Guerre

 Dimanche 14h30 et 16h: spectacle musical « Quand Madelon… 14-18 en chansons» avec deux musiciens de la compagnie Voyage en chansons : retour sur la bande-son des années 14-18 au cours desquelles, passé l’effort de mobilisation générale, la chanson a continué d’exister tant sur la ligne de front qu’à l’arrière.

 Dimanche 14h00-18h00 : Ouverture exceptionnelle des réserves avec la participation des membres des Amis du patrimoine de l’armement de Tulle (APAT).

 

]]>
Nouveau partenariat Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=152 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=152 Grâce à ce partenariat, en présentant le billet d'entrée d'une des deux structures à l'accueil de l'autre musée, vous bénéficirez de l'entrée gratuite !

 

Musée de Limoges

7 rue Neuve-Saint-Etienne - 87000 Limoges
Tel : 05 55 84 45 44  museeresistance@ville-limoges.fr

Tarifs : 4€/pers. (exposition temporaire et permanente), 2€ pour les groupes à partir de 10 pers., gratuit pour les moins de 26 ans, les personnes handicapées, les chômeurs, les anciens combattants, gratuit le 1er dimanche du mois, gratuit pour les scolaires

Horaires d’ouverture : du 15 juin au 15 septembre tous les jours sauf le mardi de 10h-18h, du 16 septembre au 14 juin tous les jours sauf le mardi de 09h30-17h

 

Musée de Peyrat-le-Château

Avenue de la Tour – 87470 Peyrat-Le-Château
Tel : 05 55 69 48 75 museedelaresistance.peyrat87470@yahoo.fr

Tarifs : 3.50€/pers., 2.50€ pour les groupes à partir de 10 pers., gratuit pour les moins de 12 ans, gratuit pour les adhérents à la carte culture MGEN, scolaire nous contacter

Horaires d’ouverture : du 15 juin au 15 septembre du mardi au dimanche 14h30-17h30

]]>
Exposition "Toutes les couleurs de la liberté. La Résistance vue par la bande dessinée et les publications pour la jeunesse 1944-1949" Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=151 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=151 A découvrir au musée de la Résistance, du 16 juillet au 20 août 2016, l'exposition : "Toutes les couleurs de la liberté. La Résistance vue par la bande dessinée et les publications pour la jeunesse 1944-1949".

 

Cette exposition explore le monde visuel créé autour de la Résistance après la Libération et notamment à travers la bande dessinée, les magazines (Fifi gars du maquis, Le capitaine invisible, Vaillant, Le Coq hardi…) .

 

Ouverture du musée de la Résistance tous les jours en juillet et août de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Renseigenments : 03 86 78 72 99.

 

Affiche Toutes les couleurs de la liberté

]]>
Inauguration du Mémorial de Dun-les-Places Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=150 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=150 Le Mémorial de Dun-les-Places, au coeur du Morvan dans la Nièvre, est un centre d'interprétation dédié à l'histoire et la mémoire de ce village-martyr le plus touché de Bourgogne.
Du 26 au 28 juin 1944, Dun-les-Places a connu trois journées d'horreur, aux cours desquelles le village est pillé, incendié et 27 personnes sont fusillées et massacrées.

Une cérémonie commémorative aura lieu devant le monument à fusillés à 10h30. L'inauguration du Mémorial se déroulera à 11h30.

 

Mémorial de Dun-les-Places
Rue du 11 novembre 1918
58 230 Dun-les-Places
03 86 78 72 99
museeresistance.morvan@orange.fr
http://www.museeresistancemorvan.fr/fr

]]>
Sport, sportifs et Jeux Olympiques dans l’Europe en guerre (1936-1948) Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=149 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=149 Au musée Edmond-Michelet, du 15 juin au 1er octobre 2016.
Exposition réalisée par la Mémorial de la Shoah.
Avec le soutien de l’ONAC de la Corrèze et de la DMPA.

 

Entre les Jeux Olympiques de Berlin (1936) et de Londres (1948), s’ouvre une période inédite de politisation du sport loin de l’idéal olympique affirmé par le Comité International Olympique. En glorifiant le corps des athlètes, les disciplines sportives deviennent synonymes d’embrigadement des populations, de propagande idéologique et d’arme diplomatique.
Clos par les Jeux de Londres, la dernière partie de cette décennie est marquée par la volonté de renouer avec l’idéal olympique avec le retour des sportifs déportés, l’épuration dans le monde du sport et la relève de nouvelles générations aux côtés de sportifs qui ont participé aux Jeux de 1936 et de 1948.

 

Entrée libre
Centre d'études et Musée Edmond-Michelet.
4, rue Champanatier - 19100 Brive-la-Gaillarde 
05 55 74 06 08
museemichelet.brive.fr

© DR

 

Affiche jeux olympiques

]]>
Horaires d'été Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=148 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=148 A partir 15 juin le musée de la résistance de Limoges passe aux horaires d'été.

 

Ouverture continue tous les jours (sauf le mardi) de 10h00 à 18h00.

]]>
Exposition « Haillons de Mémoire » Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=147 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=147 L’exposition « Haillons de Mémoire », parrainée par la Fondation du Patrimoine dans le cadre de ses 20 ans ainsi que la ville de Tulle et la ville d'Oradour sur Glane, présente le travail créatif de Thomas Duranteau au croisement des approches artistiques, littéraires et historiques. 

 

Exposition gratuite et ouverte au public du 26 mai au 2 juillet 2016
Vernissage : Jeudi 26 mai à 18h30.

 

Cette exposition rassemble les œuvres créées pour son livre « Des miettes et des étoiles » et les dessins réalisés pour les films « Le silence et la douleur » de Patrick Séraudie et « Familles en guerre » de Suzanne Chupin. A travers elles, l’artiste montre que l’art peut aider à une transmission de la mémoire. 

« Des miettes et des étoiles » est un carnet de voyage dans les camps d’extermination nazis suite à un voyage d’étude avec d’anciens déportés. Il mêle de multiples fragments, dessins et textes, pour questionner le sens que peuvent avoir encore aujourd‘hui les voyages dans ces camps. Simone Veil parle de cet ouvrage comme « d’une réalisation originale, pertinente, sensible et juste ». Ces images ont un rôle d’immersion dans ces périodes historiques autant que de réflexion sur la fragilité de la mémoire et la place complexe de l’image face à la violence des massacres.

 

Le Phare, 50 boulevard Gambetta, 87000 Limoges
Du lundi au amedi : 9h-12h30 et 14h-18h30

]]>
La presse clandestine des années sombres : 1940-1944 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=146 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=146 La presse clandestine a joué dans la Résistance française un rôle capital. Elle a non seulement permis d'opposer à la propagande de Vichy ou de l'Allemagne nazie la force de sa vérité, mais elle a également contribué à structurer les organisations clandestines et la lutte des combattants de l'ombre. Certes, cette dimension a caractérisé l'ensemble des forces résistantes, en Europe de l'ouest tout au moins, mais les mouvements français se sont distingués par la puissance de leur presse - qui put atteindre des centaines de milliers d'exemplaires - ainsi que par la qualitéde ses contributions.
Ces points seront développés lors de la conférence d'Olivier Wieviorka, en lien avec l'exposition que propose le Musée de la Résistance de Limoges "Les imprimeurs clandestins - photographies de Doisneau".

 

Vendredi 27 mai à 18h30, Espace C.I.T.E. (rue de la Providence, Limoges).
Entrée libre et gratuite. 
Réservation conseillée au 05 55 45 84 44.

]]>
C’est les vacances aux musées de Tulle ! Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=145 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=145 Mercredi 20 avril - 15h : Parcours jeux au musée des Armes

Quel est le point commun entre des cowboys, des pirates ou encore des Résistants ? Pour le savoir, venez redécouvrir le musée !
A partir de 7 ans - Musée des Armes - Renseignements : 05 55 26 22 15

 

Jeudi 21 avril - 15h : Dans la peau d’un artiste - Atelier modelage au musée du Cloître

Au cœur de l’exposition Regarde moi ! Face àface avec les portraits, se trouvent deux sculptures de Suzanne Brizard. Après avoir découvert l’exposition, les enfants vont eux aussi sculpter un des portraits de la collection àpartir d’argile. Ou pourquoi pas, réaliser un autoportrait ? A vos marques, prêt, sculptez !
Sur réservation obligatoire au 05 55 26 91 05 - Attention, nombre de personnes limité. A partir de 7 ans - Musée du Cloître - Renseignements : 05 55 26 91 05

 

Mais aussi… Des livrets jeux pour les 7-12 ans sont remis sur demande àl’accueil des musées

]]>
Avant-première Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=144 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=144 Nous avons le plaisir de vous inviter à la projection en avant-première du film "Après Hitler, 1945-1949...Cinq années d'après-guerre, enlisées dans la violence du conflit qui s'éternise".

Un film de David Korn-Brzoza et Olivier Wieviorka, réalise par David Korn-Brzoza, produit par Françoise Serva Scheriber et Lucie Pastor - Cinétévé. Unité documentaire France 2 : Catherine Alvaresse et Barbara Hurel. Avec la voic de Vincent Lindon.

 

La séance se déroulera le jeudi 7 avril à 18h30 à l 'Espace C.I.T.E. (rue de la Providence-Limoges).

 

Entré gratuite.
Réservation obligatoire au 05 55 45 84 56 ou marine_carboni@ville.fr
]]>
Pâques au musée du Cloître ! Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=143 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=143 Les cloches vont bientôt passer au-dessus du cloître de Tulle…

Pour fêter Pâques un peu avant l’heure, venez participer en famille àune chasse aux œufs dans le Cloître le samedi 26 mars de 15h à 17h.

 

Venez nombreux !

 

Animation gratuite dans la limite des œufs disponibles.
Renseignements : Musée du Cloître  05.55.26.91.05.

]]>
"Les fusillés de la Seconde Guerre mondiale. Mythes et réalités" Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=142 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=142 " Les fusillés de la Seconde Guerre mondiale, mythes et réalités ", conférence de Claude PENNETIER, historien, chercheur au CNRS.

 

Samedi 2 avril 2016 à 16h00 - auditorium de la Maison du Parc de Saint-Brisson.

 

Entrée libre. 

 

www.museeresistancemorvan.fr

]]>
Les femmes dans l’armement, l’exemple des munitionnettes Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=141 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=141 Café-visite, les femmes dans l’armement, l’exemple des munitionnettes à la Manufacture d’armes de Tulle pendant la Première Guerre mondiale.
Le Dimanche 6 mars à 15h au Musée des Armes. 

 

Pendant le mois de mars, les musées de Tulle proposent un éclairage particulier, dans le cadre de la journée de la femme.

 

Dès l’année 1915, en plein cœur de la guerre et afin de pallier l’absence de l’époux, du père, du fils partis au front, des femmes sont mobilisées dans les usines d’armement. Rapidement, ces ouvrières chargées de la fabrication des obus et des cartouches sont désignées sous le néologisme de «munitionnettes »ou d’«obusettes ». C’est leur histoire que vous découvrirez àtravers l’exposition Tulle 14-18 et la vie de Marie Chabrerie, ouvrière àla MAT pendant la Première Guerre mondiale.

 

Cette exposition vous sera présentée le temps d’une visite conviviale par Nicolas Giner, Archiviste de la ville de Tulle
 

Nous vous attendons nombreux pour ce dernier café-visite de la saison !
Entrée libre
Renseignements : Musée des Armes: 05.55.26.22.15

]]>
Les vacances des imprimeurs clandestins Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=140 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=140 Pendant les vacances de février, le Musée de la Résistance de Limoges vous propose trois ateliers pour enfants autour de l'exposition temporaire « Les Imprimeurs clandestins » d’après les photographies de Robert Doisneau.

 

Mercredi 17 février à 14h30 : Vernissage pour les enfants. Accompagnés d’un médiateur culturel, les enfants découvriront l’exposition et participeront à un atelier de linogravure.

 

Jeudi 18 février à 14h30 : Venez découvrir le matériel d’imprimerie clandestine durant la Seconde Guerre mondiale. Mr Villoutreix, bénévole au Moulin du Got, expliquera aux enfants les secrets des messages codés !

 

Vendredi 19 février à 14h30 : Visite de l’exposition suivie d’un atelier où les enfants réaliseront et imprimeront leur propre tract sur linoléum.

 

1par jour et par enfant. A partir de 8 ans. Durée 2h.
Réservation obligatoire au 05 55 45 84 43. Places limitées à 15 enfants.

 

Musée de la Résistance
7, rue Neuve Saint-Etienne
87000 Limoges

]]>
"Regarde - moi ! Face à face avec les portraits du musée" Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=139 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=139 Vingt-cinq œuvres, peintures, dessins et sculptures, du XVIe au XXe siècle, sorties de la collection du musée, se dévoilent au musée du Cloître le temps d’un face à face !

L’inauguration de l’exposition aura lieu le samedi 13 février 2016 à 11h30.

Nous vous attendons nombreux pour cette nouvelle exposition !

Musée du Cloître de Tulle
Du 29 janvier au 29 août 2016
Entrée libre
 
Face à face
 

 

]]>
Les imprimeurs clandestins Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=135 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=135 L’exposition

 

L’exposition les imprimeurs clandestins est organisée au musée de la Résistance jusqu’au 31 août.

 

Au fil des photographies de Robert Doisneau, vous pourrez découvrir le parcours de 11 imprimeurs qui travaillaient dans la clandestinité pour informer et convaincre. L’exposition donne aussi à voir des tracts et des journaux clandestins issus des collections du musée de la Résistance de Limoges, plus divers ouvrages d’éditions clandestines et quelques portraits d’imprimeurs clandestins de la région. La reconstitution d’un atelier d’imprimeur ainsi que des témoignages oraux donnent une idée des difficultés rencontrées et des risques encourus.

 

Des ateliers pour les enfants

 

En marge de l’exposition consacrée aux imprimeurs clandestins, des ateliers pour les enfants sont organisés au musée de la Résistance.

 

Mercredi 17 février à 14h30, un vernissage de l’exposition sera dédié aux enfants. Accompagnés d’un médiateur culturel, ils pourront découvrir l’exposition et les photographies de Robert Doisneau. Le vernissage sera suivi d’un atelier de linogravure.

Jeudi 18 février à 14h30, une présentation du matériel d’imprimerie clandestine utilisé durant la Seconde Guerre mondiale sera proposée avec un bénévole au Moulin du Got qui expliquera aux enfants les secrets des messages codés. Avis au détectives en herbe !

Vendredi 19 février à 14h30 , la visite de l’exposition sera suivie d’un atelier où les enfants réaliseront et imprimeront leur propre tract sur linoléum.

Jeudi 14 avril à 14h30 : Venez découvrir le matériel d’imprimerie clandestine durant la Seconde Guerre mondiale. Mr Villoutreix, bénévole au Moulin du Got, expliquera aux enfants les secrets des messages codés !

 

Animations à partir de 8 ans - 1 € - Places limitées à 15 enfants. Réservation obligatoire au 05 55 45 84 43.

 

Pour les enseignants, vous pouvez télécharger le dossier pédagogique de l'exposition afin de préparer votre venue.

 

Musée ouvert tous les jours sauf le mardi - Entrée : 4 € / tarif réduit : 2 € Gratuit le 1er dimanche du mois.
Musée de la Résistance - 7 rue Neuve Saint-Étienne - 87000 Limoges
05 55 45 84 44

]]>
1945. La Découverte Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=138 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=138 Historienne de la Shoah et de l’histoire des Juifs au XXème siècle, Annette Wieviorka revient sur la découverte des camps de concentration par les Alliés en avril et mai 1945. Elle invite le lecteur à suivre les pas de deux correspondants de guerre, l’un journaliste, Meyer Levin, l’autre photographe, Eric Schwab, qui ont été parmi les premiers à pénétrer dans les camps d’Ohrdruf, Buchenwald, Dachau et Terezin et à découvrir l’enfer concentrationnaire.

 

« Nous savions. Le monde en avait entendu parler. Mais jusqu’à présent aucun d’entre nous n’avait vu. C’est comme si nous avions enfin pénétré à l’intérieur même des replis de ce cœur maléfique. »  Meyer Levin

 

Entrée libre. Lundi 08 février 2016, 19h.
Espace Noriac
12, rue Jules Noriac 
87000 Limoges

 

Renseignements : Centre de la mémoire d'Oradour, 05 55 430 430 

 

Photo conférence Wieviorka

]]>
Exposition sur le procès de Nuremberg Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=137 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=137 Le 20 novembre 1945 s’ouvre à Nuremberg le procès des principaux responsables politiques, économiques et militaires du régime nazi. Inaugural, le procès de Nuremberg l’a été à plus d’un titre : en créant la notion de « crime contre l’humanité », en associant aux documents écrits des images comme preuves, et en filmant le procès pour le constituer en archive historique.

A travers une riche iconographie et de nombreux témoignages, l’exposition retrace les différentes étapes du procès de Nuremberg, au cours duquel ont été jugés les grands criminels de guerre.

 

Exposition réalisée par le Mémorial de la Shoah.

 

Entrée libre et gratuite
Ouvert du lundi au samedi de 13h à 18h
Centre d'études et Musée Edmond-Michelet
4, rue Champanatier - 19100 Brive
05 55 74 06 08
museemichelet@brive.fr
museemichelet.brive.fr

 

]]>
Café-visite à Tulle Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=136 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=136 Au musée des Armes, ce dimanche, un éclairage particulier sera fait sur le fusil Treuille de Beaulieu.
Développé par le polytechnicien Antoine Treuille de Beaulieu à la demande de Napoléon III, il fut l’ arme des Cent-gardes, un corps de cavalerie d’élite du Second Empire chargé d’assurer la garde personnelle de l’empereur et de sa famille. Remarquable par son système original de chargement par la culasse tout comme par sa taille (plus de 2,10 mètres avec son sabre), cet objet vous sera présenté le temps d’une visite conviviale !

 

Entrée libre.

Renseignements : Musée des Armes 05.55.26.22.15

]]>
Nouvelles oeuvres Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=134 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=134 Du 8 janvier au 11 avril 2016 au musée de la Résistance de Limoges

 

Des dessins réalisés dans les camps d’internement et par des prisonniers de guerre prendront place au sein des collections permanentes du musée. Cette exposition est organisée dans le cadre du Concours National de la Résistance 2015-2016, « Résister par l’art et la littérature » par le musée de la Résistance de la Ville de Limoges, en partenariat avec l’Office National des Anciens Combattants et les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation - DT 87.

 

Pour compléter votre visite, vous pouvez télécharger et imprimer le livret d'accompagnement.

 

Autour de l’exposition

 

Jeudi 28 janvier 2016 à 18h30 projection du film « Parce que j’étais peintre » réalisé par Christophe Cognet. Entrée libre, réservation conseillée au 05.55.45.84.43.
Mme Marie-France Reboul membre de l’Association française Buchenwald Dora, présentera à cette occasion son nouveau livre « L’art clandestin dans les camps nazis », dans lequel dessins et poèmes sont autant de cris qui tentent de « restituer l’impossible figuration de l’horreur ». 

 

Musée de la Résistance - 7 rue Neuve Saint Étienne - 87000 Limoges  
05.55.45.84.44 / 05.55.45.84.43 (scolaires)
4€/tarif réduit 2€/gratuit pour les moins de 26 ans
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 09h30 à 17h, le dimanche de 13h30 à 17h.

 

 

 

 

]]>
Bonne année 2016 ! Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=133 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=133 Tous les membres du Réseau des Musées de la Résistance du Massif Central vous présentent leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

]]>
Tarifs 2016 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=132 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=132 Tarifs

 

Billet commun pour la collection permanente et l'exposition temporaire (voir dates).

 

Plein tarif : 4€

 

Tarif réduit : 2€ (sur présentation d’un justificatif) :
- groupes à partir de 10 personnes,
- Amis du musée des Beaux-Arts de Limoges,
- Amis du FRAC de Limoges.            

 

Gratuité (sur présentation d’un justificatif) :
- moins de 26 ans,
- étudiants,
- demandeurs d'emploi,
- bénéficiaires des minima sociaux,
- cartes d'invalidité,
- Amis du Musée de la Résistance de Limoges,
- cartes ICOM,
- enseignants,
- anciens combattants,
- veuves ou orphelins de guerre,
- cartes de presse,
- accompagnateurs de groupe.

 

Visite guidée (sur réservation uniquement) : 1€.

 

Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois.

 

Médiation gratuite pour les groupes scolaires.

]]>
Le paradoxe français Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=130 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=130 Lundi 23 novembre 2015 à 19h, conférence par Jacques Semelin, professeur à Sciences Po et directeur de recherche au CNRS : " Le paradoxe français. Comment 75% des Juifs ont échappé à la mort dans la France occupée ? "

 

Dans les locaux du Conseil Départemental (salle des assemblées) 11, rue François Chénieux à Limoges. Entrée libre, parking gratuit.

 

Renseignements : Centre de la mémoire d’Oradour 05.55.430.430  www.oradour.org

 

« Près de quatre-vingt mille Juifs (français et étrangers) demeurant en France en 1940 ont été tués par les nazis durant les années d’Occupa-tion. Cette tragédie est désormais établie et do-cumentée.[…] Puisque environ trois cent trente mille Juifs vi-vaient alors dans notre pays, cela signifie que 75% d’entre eux ont pu échapper à l’extermina-tion. Pour les Juifs français, cette proportion avoisine les 90%. Par comparaison, la Belgique n’a compté que 55% de survivants et les Pays-Bas 20%. Comment comprendre cette singularité du cas français, puisque la volonté nazie de détruire les juifs est partout semblable et que Vichy colla-bore à leur déportation ? […] Au terme d’une enquête de plusieurs années, riche de témoignages et d’archives […], Jacques Sémelin apporte une contribution décisive. Sans jamais minimiser l’horreur du crime, il brosse un tableau d’une société plurielle et changeante, où la délation coexiste avec l’entraide, où l’antisémi-tisme n’empêche pas la solidarité des petits gestes. » (Ed. Les Arènes-Seuil).

 

Télécharger l'affiche de la conférence.

]]>
Activités pédagogiques en Morvan Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=129 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=129 Téléchargez le programme des activités pédagogiques 2015-2016 du Musée de la Résistance en Morvan.

]]>
Actualités Morvan terre de Résistances-ARORM Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=128 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=128 Projections

 

Pour ce mois du film documentaire, le Musée de la Résistance en Morvan met en valeur le travail exceptionnel de jeunes élèves autour de la Résistance et de la Déportation dans la région. 70 ans après la Libération, ils se sont intéressés à l’engagement d’une jeune résistante, fusillée par l’ennemi en septembre 1944, Christiane Perceret, dont le collège porte le nom aujourd’hui, à Semur-en-Auxois. A travers ces 2 documentaires, c’est toute l’histoire de la Résistance et des maquis, mais aussi de la déportation et du retour des déportés qui nous ait racontée, avec les interrogations du présent et le témoignage des survivants.

Dimanche 22 novembre, Yoli à 15h30 et Nous resterons à 17h. Projection à l'auditorium de la Maison du Parc - St Brisson, entrée libre

 

Service éducatif

 

Une préparation au concours de la Résistance et de la Déportation est proposée par notre service éducatif aux classes participantes. Le thème cette année est "Résister par l'art et la littérature". Cette préparation s'organise autour d'une visite du musée de la Résistance et d'une présentation du thème du concours à travers des documents régionaux. N'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements et à consulter la brochure numérique élaborée par la Fondation de la Résistance.

 

Agenda

 

19 novembre : Hélène Berr, jeune fille dans Paris occupé de J. Prieur, cinéma l'Etoile de Château-Chinon, en présence de Mariette Job, nièce d'Hélène Berr, entrée gratuite.

 

Le musée ferme ses portes au public le 11 novembre. Il reste ouvert toute l'année pour les groupes sur réservation. Réouverture 2 avril 2016.

]]>
Visite sensorielle Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=127 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=127 Une visite qui mettra vos sens en éveil pour découvrir autrement le cloître, son architecture et son histoire…

 

Dimanche 15 novembre à 15h00.

 

Cette visite gratuite est organisée par le Pôle Musées de la Ville de Tulle.

 

Renseignements et réservations:
Musée du Cloître  05 55 26 91 05.

]]>
La Grande Guerre des Tullistes Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=126 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=126 Les archives municipales et le Pôle musées de Tulle s’associent pour proposer une série de 4 conférences en lien avec les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et les expositions du musée des Armes.
Ces conférences, gratuites et ouvertes à tous sont réalisées avec le concours de la Médiathèque Eric Rohmer.

 

Les conférences se déroulent à l’auditorium de la Médiathèque Eric Rohmer
Archives : 05.55.21.73.02 Musée : 05.55.26.91.05
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

Jean Huon - Le fusil Lebel et la mobilisation industrielle en 1914-1918

Jeudi 22 octobre 2015 à 18h30 à Tulle, à l’auditorium de la Médiathèque Eric Rohmer
Par Jean Huon , expert judiciaire et historien de l'armement.
Adopté dans la précipitation en 1886 suite à un caprice ministériel, le fusil Lebel a rapidement équipé l’ensemble de l’Armée française.
Rapidement on s’est aperçu que des matériels plus modernes étaient mis en place dans les autres armées, mais les remarquables qualités balistiques de l’arme et le contexte politico-militaire de l’époque ont fait qu’en 1914, elle est toujours en service.
On va même relancer sa fabrication, notamment à la Manufacture Nationale d’Armes de Tulle.
Jean Huon est Expert en Armes et Munitions près la Cour d’Appel de Versailles et la Cour de Cassation, Assesseur de la Commission de Conciliation et d’Expertise Douanière. Président de la La Compagnie Nationale des experts en Armes et Munitions près les Cours d’Appel, il est également l’auteur de plus de 1 500 articles ou ouvrages sur les armes, les munitions et le matériel militaire dans les revues européennes et américaines les plus prestigieuses.

 

 

Portrait des Morts pour la France de Tulle

Jeudi 5 novembre 2015 à 18h30 à Tulle, à l’auditorium de la Médiathèque Eric Rohmer
Par Luc Fessemaz, professeur chargé de mission centenaire auprès du Canopé de l’académie de Limoges.
Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, les Archives municipales de Tulle ont dressé la liste des 648 Morts pour la France de Tulle. À partir de ces informations, le Canopé de l’académie de Limoges a réalisé deux types de ressources disponibles sur le site La Grande Guerre et le Limousin : le Portrait statistique des Morts pour la France de Tulle qui fournit une analyse descriptive de onze indicateurs présents sur les fiches individuelles du site Mémoire des hommes du ministère de la défense.  La Carte des Morts pour la France de Tulle qui propose trois formes de visites : les 387 lieux de décès des soldats de Tulle ; les principales batailles de la Grande Guerre en 24 étapes, le parcours du 100e régiment d'infanterie de Tulle.La conférence du 5 novembre 2015 se propose de présenter la méthode d’élaboration et les principaux résultats de ces travaux sur les Morts pour la France de Tulle.

 

 

Le général Nivelle

Jeudi 19 novembre 2015 à 18h30 à Tulle, à l’auditorium de la Médiathèque Eric Rohmer
Par Denis Rolland, historien.
« Le père de tous les maux, l’incapable, le boucher, la baderne », les qualificatifs péjoratifs ne manquent pas pour désigner cet enfant de Tulle, considéré comme le responsable du terrible désastre du chemin des Dames, de la démoralisation des soldats et des mutineries de 1917. Pourtant Nivelle demeure un inconnu. Sans mémoires, sans biographie, son souvenir reste à jamais masqué par l’offensive qui porte son nom. Mais Nivelle a-t-il même conçu les plans d’attaque du chemin des Dames dont on lui fait grief ? est-il vraiment coupable, comme le dit la rumeur, des événements qui allaient conduire l’armée française au bord de l’abîme ? et n’a-t-il pas joué à Verdun un rôle plus crucial que Pétain, reconnu à tort comme le « vainqueur » par la propagande vichyste ?

 

 

La grande guerre des Tullistes

Jeudi 10 décembre 2015 à 18h30 à Tulle, à l’auditorium de la Médiathèque Eric Rohmer
Par Xavier Badefort, professeur d’histoire-géographie au lycée Edmond Perrier, chargé de mission au service éducatif des Archives Départementales de la Corrèze.
Pour qui veut étudier la guerre de l’arrière, la guerre totale, Tulle est la ville idoine : ville de garnison, ville préfecture, ville abritant des usines travaillant pour la Défense Nationale, elle est immédiatement impactée par le conflit et se transforme radicalement dans sa trame urbaine autant que dans sa structure sociale. Très vite la guerre devient une obsession qui bouleverse aussi les mentalités, les normes culturelles. À Tulle comme partout en France les liens étroits entre le front et l’arrière se tissent selon un écheveau complexe qui implique des relations directes, des circulations d’hommes aux statuts multiples, soldats, ouvriers, réfugiés, blessés mais aussi d’informations plus ou moins contrôlées et de flux économiques qui confèrent à l’arrière la fonction décisive de soutenir infailliblement le front. Je souhaitais donc aller à la rencontre d’une ville et de ses habitants lors de ce point de rupture de l’Histoire que fut la Première Guerre mondiale, comprendre comment Tulle et les Tullistes passent brutalement de la Belle-Epoque à l’époque de la guerre.

 
   
   

 

]]>
Tulle 14-18, Portraits croisés Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=124 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=124 Nous avons le plaisir de vous convier au vernissage de l’exposition " Tulle 14-18, Portraits croisés " le jeudi 15 octobre 2015 à 18h00 au Musée des Armes.

 

Téléchargez le carton d'invitation.

 

Cette exposition, réalisée par les Archives municipales et le Pôle musées de Tulle sera présentée au Musée des Armes de Tulle du 16 octobre 2015 au 30 avril 2016.

 

]]>
André Mazeyrie, carnet d'un médecin dans la guerre 1914-1918 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=122 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=122 A partir du 1er octobre 2015, le musée de la Résistance de Limoges vous propose de découvrir l'exposition "André Mazeyrie, carnet d'un médecin dans la guerre 1914-1918".

 

Réalisée par le service éducatif, cette exposition a été conçue avant tout pour le jeune public ; elle est accessible aussi bien aux écoles élémentaires, collèges et lycées. 

 

Prêtée par le Musée des armes de Tulle, elle présente le parcours d’André Mazeyrie (1876-1953), médecin mobilisé pendant le premier conflit mondial, à travers son carnet de dessins originaux et des panneaux explicatifs. 

 

Des objets médicaux (brancard, attelle, instruments chirurgicaux etc.) de la Première Guerre mondiale, provenant du Centre hospitalier de Tulle, complètent l'exposition et permettent de mieux comprendre l'évolution de la médecine durant le conflit. 

 

Un dossier pédagogique est à votre disposition afin de découvrir plus en détails le contenu de l'exposition et les animations proposées. Vous pouvez d'ores et déjà le télécharger.

 

Renseignements et réservations :
Muriel Champeymont, responsable du service éducatif
muriel_champeymont@ville-limoges.fr
05 55 45 84 43

]]>
Inauguration du Square des Justes à Brive Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=121 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=121 Le titre de « Juste parmi les Nations » est décerné par l’Institut Yad Vashem de Jérusalem aux personnes non juives qui ont sauvé des Juifs au péril de leur vie pendant la seconde Guerre Mondiale.

 

Afin de rendre hommage aux Justes de Brive, la Ville organise le dimanche 20 septembre 2015 à 11h une cérémonie d’inauguration du « Square des Justes ». Une stèle en hommage aux Justes parmi les Nations de Brive sera dévoilée à cette occasion.

La cérémonie sera suivie d'un vin d'honneur dans la cour du musée Edmond Michelet.

 

Le Square des Justes est situé au croisement du boulevard Dr Marbeau, des rues Dumyrat et Soeur Sophie Maillard (à proximité du square Champanatier).

 

Télécharger l'invitation.

]]>
Journées Européennes du Patrimoine 2015 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=120 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=120 « Le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir »

 

Brive

 

Le musée Edmond-Michelet ouvre ses portes aux visiteurs samedi 19 et dimanche 20 septembre de 13h à 18h.

 

Visites libres des collections permanentes et de l'exposition temporaire "Jean Moulin, une vie d'engagements".

 

 

Chambon-sur-Lignon

 

Visite libre du Lieu de Mémoire samedi et dimanche, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Entrée gratuite.

 

Visite guidée : "Un musée du XXIe siècle, transmettre l’histoire et le patrimoine aujourd’hui", samedi et dimanche à 14h. Gratuit.

 

Parcours des lieux de mémoire sur le Plateau : "Les monuments commémoratifs, un patrimoine en construction". Samedi, départ à 14h. Gratuit - Réservation au 04.71.56.56.65.

 

 

Limoges

 

Visite commentée de l'exposition "Limoges 14-18 être artiste dans la Grande Guerre" prolongée jusqu'au 30 septembre par Jean-Marc Ferrer (commissaire)
Samedi et dimanche : 10h, 12h, 16h
Gratuit, sans inscription

 

Limoges 39-45, un patrimoine architectural caché
Suivez les traces de la seconde guerre mondiale dans Limoges et ses environs à travers l'histoire d'un patrimoine architectural disparu ou transformé aujourd'hui : hauts-lieux de la Résistance, anciennes planques, imprimeries clandestines, camps d'internements, prisons, etc.
Durée de la visite : 30 minutes
Samedi et dimanche : départ à 11h puis toutes les heures de 13h30 à 16h30.
Gratuit, sans inscription

 

Pour les enfants
Visite commentée de l'exposition "Limoges 14-18 être artiste dans la Grande Guerre" suivie d'un atelier argile.
Samedi et dimanche de 14h30 à 16h.
Gratuit, sur réservation au 05 55 45 84 43.

 

 

Mont Mouchet

 

Samedi et dimanche à partir de 10h, tarif réduit de l’entrée du musée du musée.

 

 

Morvan

 

Visite libre du musée samedi de 14h à 18h, dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. Gratuit, sans inscription.

 

Pièce de théâtre, "Reflets de mémoire", inteprétée par l'atelier théâtre ados de la Cie Hourvari (Brassy). Une histoire d'enfants qui, en fouillant dans leurs greniers, font ressurgir les témoins du passé et le souvenir des guerres. A découvrir dimanche à 15h30 - Auditorium de la Maison du parc, St-Brisson, entrée libre.

 

 

Neuvic

 

Découvrez l'histoire d'Henri Queuille et de la Résistance de Haute-Corrèze (possibilité d'audioguide gratuit)

 

Découvrez l'expostion "Les Chemins du Souvenir en Haute-Corrèze" qui vous mènera sur la trace des lieux mémoriels de la Résistance locale.

 

Vous pourrez visionner les films "Henri Queuille Itinéraire d'un corrézien" et "La Résistance en Haute-Corrèze" (15 minutes chacun) et parcourir le jardin du musée, maison familiale d'Henri Queuille.

 

De 10h à 12h et de 14h à 17h30. Entrée gratuite.

 

 

Tulle

 

Musée des armes

 

Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h30

Visite-découverte de 14h à 18h des expositions temporaires et permanentes

Exposition temporaire "Des tranchées au musée, l’aventure du fusil Lebel à travers les collections du musée des Armes"

Dimanche 20 septembre de 14h à 18h : ouverture exceptionnelle des réserves avec la participation des membres de l’association des Amis du Patrimoine de l’Armement de Tulle

 

Musée du Cloître

 

Ouvert de 10h à 13h et de 14h à 18h30

Ouverture exceptionnelle en nocturne samedi 19 septembre jusqu’à 23h00

Visite libre de l’exposition "Gus Viseur, 1915-1974"

 

Pôle accordéons

 

Samedi et dimanche : ouverture exceptionnelle de 14h à 18h, visites toutes les 30 mn

Présentation des dernières acquisitions, notamment de l'accordéon Maugein modèle 2014  un accordéon du XXIe siècle, patrimoine pour les générations à venir

 

 

 

Consultez le progamme complet sur le site officiel des Journées Européennes du Patrimoine 2015.

]]>
Jean Moulin, une vie d’engagements Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=45 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=45 Exposition réalisée par le département de la mémoire et de la communication de l’ONACVG en partenariat avec le Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris/Musée Jean Moulin et le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon.

 

Destinée au grand public, l’exposition Jean Moulin, une vie d’engagements fait découvrir sous un jour nouveau la vie de ce patriote dont le parcours est marqué par son attachement aux valeurs de la République.
Basée sur des documents inédits, elle retrace sa jeunesse méridionale, rappelle sa carrière de haut-fonctionnaire, dévoile des aspects méconnus de sa vie, notamment d’artiste, et détaille son parcours dans la Résistance. 

 

Du 07 septembre au 31 octobre 2015.
Entreé libre et gratuite.

Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h.

Centre d'études et Musée Edmond-Michelet
4, rue Champanatier
19100 Brive-la-Gaillarde
France
05 55 74 06 08

museemichelet.brive.fr 
www.facebook.com/museemichelet

 

 

]]>
C'est l'été à Tulle Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=119 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=119 Prochaine visite-découverte : 

 

En juillet en août, le Pôle Musées organise des visites-découverte les lundis au musée des Armes et les mercredis au musée du Cloître à 15h. 
- Lundi 8 août à 15h au musée des Armes, découverte des collections permanentes du musée.
Renseignements : 05 55 26 22 15 

 

Prochaine visite familiale : 

 

Dans le cadre des jeudis de l’été, les musées de Tulle proposent des animations pour tous :
- Jeudi 11 août :  parcours-jeux autour de l’exposition Portraits et Concert au musée du cloitre. 
Tout au long de l’après-midi : A l’aide du livret jeu, venez découvrir l’exposition Regarde-moi! Face à face avec les portraits du musée sous un autre angle !
De 16h30 à 17h45 : Dans l’enceinte de la salle capitulaire, venez découvrir le groupe MUSICa Voluté de Lucile BUFFET (Violon-Alto) et de Pierre BEAUBATIE (Violoncelle)
http://musicavolute.com/
Gratuit. Sur réservation obligatoire au 05 55 26 91 05.

 

]]>
Vacances au musée Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=112 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=112 Les mercredis 8, 15, 22 et 29 juillet à 15h, le musée de la Résistance propose aux enfants une visite de l'expostion temporaire " Limoges 14-18. Être artiste dans la Grande Guerre " suivie d'un atelier argile.

 

Animation gratuite le mercredi de 15h à 17h.
A partir de 7 ans. Places limitées à 12 enfants.

 

Réservation obligatoire au 05 55 45 84 43 ou par mail muriel_champeymont@ville-limoges.fr.

 

]]>
L'aventure du fusil Lebel Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=118 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=118 Dans le cadre des dimanches aux musées, venez au musée des Armes à Tulle le dimanche 7 juin à 15h pour découvrir l’exposition temporaire. Au programme : Visite de l'exposition Des tranchées au musée, l'aventure du fusil Lebel à travers les collections du musée des Armes. 
Venez nombreux !

 

Cette visite gratuite est organisée par le Pôle Musées de la Ville de Tulle

 

Renseignements : Musée des Armes 05.55.26.22.15

 

]]>
Horaires d'hiver Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=117 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=117 A partir du 17 septembre le musée passe aux horaires d'hiver. Ouverture continue de 09h30 à 17h, le dimanche de 13h30 à 17h, fermeture hebdomadaire le mardi.

 

 

]]>
Quelle histoire pour la France d’aujourd’hui ? Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=116 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=116 Dominique Borne, historien, vient à Brive pour donner une conférence autour de son dernier livre, Quelle histoire pour la France ? Celui-ci interroge l’utilité et l’actualité de l’histoire de France, face aux bouleversements qui ont transformé notre pays durant ces dernières décennies. Il dédicacera son ouvrage à l’issue de la conférence.

 

Certains annoncent la mort de l’histoire de France. En ces temps de mondialisation, et surtout d’arrivée massive de populations issues de pays anciennement colonisés, le récit purement national serait à mettre au rebut. D’autres voudraient le retour d’un âge d’or, avec ses histoires saintes, monarchiques ou républicaines. Dans cet essai qui peut faire débat, Dominique Borne propose de dépasser l’une et l'autre attitudes, en prenant vigoureusement parti : « Le besoin d'histoire nationale est d'autant plus grand que les incertitudes contemporaines sont nombreuses ».
À suivre Dominique Borne, il est possible de reconstruire une histoire à partir de moments d’histoire. Une telle histoire, pluraliste et discontinue, serait tissée avec celle de l’Europe et du monde et prendrait en compte toutes les composantes de la société. Se prêtant lui-même à l’exercice, l’auteur en propose quelques facettes qui redessinent un paysage national, suggèrent d'éventuels héros et donnent même des raisons d’espérer en l’avenir.

 

Quelle histoire pour la France ? (Bibliothèque des histoires, Gallimard, 2014, 368 p., 22,50 €)

 

Dominique Borne, historien, ancien doyen de l’inspection générale de l’Éducation nationale, s’intéresse dans ses travaux à l’enseignement de l’histoire et du fait religieux dans le cadre de la laïcité. Il est président honoraire du conseil de direction de l’Institut européen en sciences des religions.

 

Conférence organisée par la Fraternité Edmond-Michelet et l’Ensemble scolaire Edmond-Michelet, avec le soutien de la Ville de Brive.

 

Entrée gratuite
Le nombre de places étant limité, il est conseillé de réserver auprès du secrétariat du musée Edmond-Michelet au 05 55 74 06 08.

]]>
Visites guidées Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=113 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=113 Dans le cadre de l'exposition temporaire " Limoges 14-18. Etre artiste dans la Grande Guerre " du musée de la Résistance de Limoges, nous vous proposons des visites guidées de 17h30 à 19h aux dates suivantes :

 

- vendredi 24 avril

- mercredi 20 mai

- jeudi 11 juin

- jeudi 16 juillet

- jeudi 6 août 

 

Elles seront menées par le commissaire d'exposition, Jean-Marc Ferrer, historien d'art et directeur des Ardents Editeurs. 

 

Prix de la visite guidée: 5 euros (gratuité pour les moins de 18 ans, les chômeurs et détenteurs de minima sociaux, les handicapés et les anciens combattants).

 

Réservation obligatoire au 05 55 45 84 42.

 

]]>
Conférences et projections, avril-mai 2015 Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=111 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=111 Entrée libre et gratuite pour toutes les manifestations.
Renseignements au 05 55 45 84 44.

 

Le vendredi 10 avril à 18h00, dans le cadre de Lire à Limoges, en partenariat avec les éditions Culture et Patrimoine en Limousin, conférence par les historiens Dominique Danthieux et Philippe Grandcoing, à l’occasion du lancement du livre « Oradour après Oradour. Conserver, reconstruire, commémorer ».
Espace CITE

 

Le mercredi 22 avril à 19h30, à l’occasion du Centenaire des 4 fusillés de Flirey du 63e RI de Limoges, conférence sur « Les officiers et les poilus face aux ordres en 1915 » par Michel Kiener, agrégé d'Histoire, en partenariat avec l'IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense nationale) et la Ligue des droits de l'homme.
Espace CITE

 

Vendredi 24 avril à 20h30, conférence de Guy Perlier, historien : « Les camps d’internement et la rafle de 1942 en Haute-Vienne ».
Médiathèque de Rilhac-Rancon

 

Le jeudi 7 mai 2015 à 19h30, projection du film « La chute du Reich. 11 mois pour venir à bout d'un Reich qui s'était promis de durer 1000 ans », film écrit par David Korn-Brzoza et Olivier Wieviorka, avec la participation de France Télévisions, de Planète +, de la RTBF, de Viewcom –VRT, du Ministère de la Défense, secrétariat général pour l’administration, direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, du CNC.
Espace CITE

 

Le jeudi 7 mai 2015 à 20h30, diffusion du film « Au Bout de la Nuit » de Patrick Séraudie consacré au Camp de Mauthausen, en présence du réalisateur.
Médiathèque de Rilhac-Rancon

 

Le samedi 9 mai 2015 à partir de 14h, conférence avec projection de documentaires sur les forces spéciales du Special Operations Executives.
Espace CITE

 

Le vendredi 22 mai à 19h30, conférence du colonel Jacquinet, conservateur du musée de la base aérienne 102 de Dijon, sur la guerre aérienne en 1914-1918.
Espace CITE

]]>
Être artiste dans la Grande Guerre Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=107 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=107 Du 14 février au 30 août 2015, le musée de la Résistance de Limoges propose dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale une exposition temporaire réalisée par l'historien d'art Jean-Marc Ferrer.

 

« Limoges 14-18. Être artiste dans la Grande Guerre » cherche à montrer le regard et le pinceau de l'artiste dans une ville de l'arrière, comment Limoges, ville industrielle céramique, et ses créateurs se sont inscrits dans les ruptures artistiques nationales liées au premier conflit mondial, quelles modifications la Grande Guerre a entraîné pour l’industrie de la porcelaine de Limoges, la capacité d’innovation servie par des artistes parisiens au cœur du renouvellement esthétique de la porcelaine de Limoges et de la naissance du style Art déco.

 

Les artistes de la mouvance limousine et leurs délicates relations aux événements tragiques du conflit sont évoqués dans cette exposition : images de propagande, images retouchées, dessins du front : œuvres de Jean Jové, Paul Madeline, Henri Coutheillas, côtoient les œuvres d’Armand Guillaumin, figure titulaire de la colonie artistique de Crozant, le dernier des impressionnistes àbénéficier d’une des plus grandes rétrospectives au moment de l’arrêt de la guerre et ce à…Limoges.

 

Musée de la Résistance de Limoges
7, rue Neuve Saint-Etienne
87000 LIMOGES

 

Renseignements : 05 55 45 84 44

 

Ouvert tous les jours (sauf le mardi) :

  • du 16 septembre au 14 juin inclus, de 9h30 à 17h,
  • attention, à compter du 01 janvier 2015, et jusqu'au 15 juin inclus, ouverture le dimanche après-midi uniquement, de 13h30 à 17h,
  • du 15 juin au 15 septembre inclus : de 10h à 18h,
    fermeture le 1er mai.

 

 

Pour les renseignements concernant les scolaires, prendre contact avec le sevice pédagogique du musée :
muriel_champeymont@ville-limoges.fr ou 05 55 45 84 43.

Télécharger le questionnaire d'accompagnement de la visite de niveau collège/lycée en cliquant ici.

 

 

 

 

Visuel, détail de : Franck Burty Haviland, « Tête cubiste »
© EPCC Musée d’art moderne de Céret
]]>
Des tranchées au musée, l’aventure du fusil Lebel Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=105 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=105 Cette exposition retrace, à partir des fusils Lebel conservés dans les collections du musée des Armes de Tulle, l’aventure technique et historique de cette arme pour en comprendre à la fois la longévité et le statut d’arme emblématique. L’exposition sera inaugurée le vendredi 23 janvier à 17h30 et présentée au musée des Armes de Tulle du 23 janvier au 15 juin 2015. Télécharger la revue de presse.

 

Arme de base du fantassin français pendant de nombreuses années, le fusil dit Lebel est aujourd’hui inévitablement associé au premier conflit mondial et aux poilus sortant des tranchées, baïonnette au canon. Son histoire commence pourtant presque 30 ans plus tôt.

Concentré de technicité et fierté de l’armée française à sa sortie en 1886, produit au cœur de la course à l’armement que se livrent les grandes puissances européennes au cours des XIXe-XXe siècles,  il  est  présenté  comme  l’arme  de  la  revanche  de  la  guerre  de  1870.  Premier  fusil réglementaire  à  répétition  de  l’armée  française,  il  multiplie  alors  les  superlatifs  malgré  sa conception réalisée en un temps record.

Sa production à plus de 3 millions d’exemplaires bascule définitivement les manufactures, obligées de réadapter leurs outils et méthodes comme de transformer les sites de fabrication, dans l’ère de l’industrialisation et de la production de masse. Mais le fusil révèle certains défauts nécessitant plusieurs modifications de l’arme dont une en 1893. C’est ce fusil, dit Lebel 1886 modifié 1893, qui équipera dans un premier temps tous les soldats de l’infanterie française lors de la première Guerre Mondiale au milieu d’un armement diversifié, constitué d’autres fusils de tranchée et mitrailleurs, de grenades, mitrailleuses ou encore de mortiers.

 

Visites tout public  :
Dimanche 1er mars à 15h : Visite-démonstration avec la participation des Amis du Patrimoine de l’Armement de Tulle (APAT).
Dimanche 5 avril à 15h : Les armes de la colonisation et de la décolonisation au musée des Armes.
Dimanche 3 mai à 15h : Trois siècles d’armement dans les vitrines du musée.
Dimanche 7 juin à 15h : L’aventure du fusil Lebel, des tranchées au musée.

 

Visites pédagogiques pour les écoles primaires, collèges et lycées :
Visite et pour les enseignants sur demande auprès de : Yann BOYER, animateur du Patrimoine des Musées 05 55 20 28 76yann.boyer@ville-tulle.fr. Télécharger le dossier pédagogique.

 

Horaires d’ouverture au public :
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 13h à 18h00 (jusqu’au 30 avril) et du 1er avril au 31 octobre de 10h à 13h et 14h à 18h30.
Fermeture le 1er janvier, le 1er mai, le jeudi de l’Ascension, le 1er novembre et le 25 décembre.
Fermeture hebdomadaire le mardi.
Musée des Armes – 1 rue du 9 juin 44 – 19000 Tulle
Accueil - Renseignements : 05 55 26 22 15
musee.armes@ville-tulle.fr

]]>
De Gaulle sur les murs de France Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=103 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=103 Du 19 janvier au 5 juillet 2015, le musée de la Résistance de Limoges accueille une exposition prêtée par le musée du président Jacques Chirac à Sarran intitulée "De Gaulle sur les murs de France" qui se déroulera dans l’espace pédagogique du musée.

 

 

Les reproductions d’affiches présentées dans l’exposition dossier ont été offertes au président de la République en 1995. Elles retracent les évènements marquants de la vie politique du Général de Gaulle, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’aux événements de mai 1968. Leur analyse est un bon complément au programme scolaire : en Histoire (de la Seconde Guerre mondiale à la Ve République) et en Education civique (institutions de la Ve République). Les affiches peuvent être également choisies comme sujet pour l’épreuve d’Histoire des arts en classe de 3ème. 

 

 

Une trentaine d’affiches sera présentée, accompagnée d’une lithographie de Salvador DALI et d’un tableau numérique de Jean-Pierre VASARELY.

 

 

A cette occasion des visites commentées de l’exposition auront lieu pour les collèges et lycées qui le souhaitent. Les élèves auront ensuite la possibilitéde réaliser une affiche en groupe. Un questionnaire élaborépar le service pédagogique sera également disponible et téléchargeable sur le site du musée de la Résistance de Limoges.

 

Télécharger le journal de l'exposition réalisé par le Musée de Saran en cliquant ici.

]]>
Prêt d'exposition temporaire Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=92 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=92 Le Pôle Musées de Tulle met à disposition, gratuitement (association, médiathèque/bibliothèque, centre social, établissement hospitalier, centre culturel, école, mairie, conservatoire, usine, etc. ) l'exposition temporaire " La Manufacture d’Armes de Tulle pendant la Seconde Guerre Mondiale " à compter d’octobre 2014.

 

Pour connaître les modalités de prêt et les disponibilités, prendre contact avec Yann BOYER, Animateur du patrimoine des musées.
Tél. : 05 55 20 28 76


Plus d’infos
Télécharger la fiche technique
Voir les panneaux de l'exposition

 
]]>
Publication du répertoire d’archives du fonds Edmond Michelet Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=62 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=62 Les archives personnelles d'Edmond Michelet, qui ont été données à l’Ėtat, sont conservées au Centre d’études et musée Edmond-Michelet à Brive. Nous publions aujourd'hui le répertoire numérique détaillé de ses archives, réalisé par Patricia Reymond, archiviste.

 

Format A4, 508 pages, dont 28 pages en couleur d’illustrations hors-texte (documents du fonds Edmond Michelet).
Répertoire numérique détaillé (analyses, tables et index) de l’ensemble des archives personnelles d’Edmond Michelet.
Introduction biographique par Yves-Marie Hilaire (professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Charles-de-Gaulle Lille-III).
Bibliographie et chronologie établis par Patricia Reymond, archiviste.
Prix : 18€

 

Télécharger le bon de commande ici.

 

Avec la publication du répertoire numérique de ses archives, c’est une source importante pour l’histoire politique et religieuse du XXe siècle qui est mise à la disposition des chercheurs et du grand public.

]]>
Limoges en poche Tue, 13 Nov 2018 18:43:57 +0000 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=61 http://www.resistance-massif-central.fr/news?news_id=61 Grâce à cette application gratuite, les utilisateurs de smartphones et de tablettes peuvent désormais retrouver sur un seul et même support, quelque soit l’endroit où ils se trouvent, de nombreuses informations qu’il s’agisse d’actualité, d’évènements ou de renseignements pratiques concernant la Ville de Limoges.

Avec l’application «Limoges en poche», les utilisateurs peuvent consulter en quelques clics les actualités de la Ville de Limoges, les évènements culturels, les loisirs proposés sous forme de brèves, l’agenda des sorties, des renseignements pratiques, les travaux  de voirie ayant un impact sur la circulation et visionner les reportages de la web tv 7àLimoges.


Un support d’informations pratique, à portée de main :

L’application propose une navigation intuitive, simple et fonctionnelle : la richesse des contenus permet à chacun de sélectionner une information en fonction de ses centres d’intérêt ou dans certains cas de sa position géographique. Les informations
consultées peuvent être partagées sur les réseaux sociaux, ajoutées à ses favoris et à son agenda. De plus, un système de notifications, s’il est activé, permet à l’utilisateur d’être averti des informations actualisées en temps réel pour la rubrique «A la une».

Les informations contenues sur cette application smartphone proviennent de flux RSS de sites internet qu’il s’agisse de celui de la Ville de Limoges, de ceux dédiés aux différentes structures municipales (Bfm, musée des Beaux Arts, musée de la Résistance, Opéra théâtre), de celui Limoges Métropole, des reportages et de l’agenda des sorties de la chaîne de tv 7àLimoges, du programme de l’Office de tourisme (expositions et les manifestations), de l’actualité d’Ester Technopole et de structures associatives.

L’application fonctionne comme un agrégateur de contenus alimentés par des flux RSS. D’autres structures publiques ou associatives devraient également venir enrichir prochainement le contenu des informations diffusées.
 

Gratuite,  "Limoges en poche" est une application grand public disponible sur :

www.limogesenpoche.fr
(autres versions mobiles,
windows phone, blackberry etc.)

 

]]>